Forum > La Taverne > CdC/CdG, 2ème tentative


 Pages :

Compte Supprimé
Membre
   Publié par Compte Supprimé#000 le 2 août 2018 à 17h25 - #251

Donc tu n'as confiance en personne, même pas toi. A ce moment là, ca ne sert à rien de vivre en société.

J'ai confiance en moi et une quantité extrêmement limité de personne (moins de 5 précisément) et ça s'arrête là. Je ne me berce pas d'illusion à croire que qui se sois hors de la famille/clan (et encore, faut le dire vite) à mes meilleurs intérêts à coeur et je vis en accord avec ce concept.

Et oui, ça ne sert pas à grand chose de vivre en société. Virtuellement tous les problèmes sociaux actuelles découlent du fait que jamais l'humanité n'a eu le temps d'évolué naturellement vers ce concept d'entassage du plus grand nombre de gens possible dans le plus petit espace possible. Le regroupement dans les villes, c'est trop bien, surtout pour les politiques et leur sbires. Vachement plus facile de controler une population quand elle est entassé dans un environnement entièrement contrôlé par le gouvernement, donc on va sur-urbaniser et faire en sorte que la majorité des emplois, commerces et co ne peuvent plus exister que dans les grandes villes.

Vivre à la campagne, c'est presque un geste politique de rébellion de nos jours !

Anyhoo, on m'enlèvera pas de la tête que l'être humain est une créature grégaire, avec le même minimum de social skills certes, mais grégaire pareil. Et donc pas du toute faite pour être agglutiner par millions dans 2/3 milles km². Sinon, oups, le naturel reviens au galot et les tensions (réelles ou imaginaires) explosent.

@Novice : T'aurais du rentrer en contact avec la banque direct, même dans le doute, dès les premiers SMS. Ce genre de trucs vaut mieux les prévenir au plus vite, ça t'évite des emmerdes ensuite, quitte à devoir faire une opposition sur carte.



noviceferatu
Membre
   Publié par noviceferatu#639 le 2 août 2018 à 17h28 - #252

certes :(



Zigger
Membre
   Publié par Zigger#194 le 2 août 2018 à 21h38 (modifié le 2/08/2018 à 21h44) - #253

@Zigger :  Tu es exactement ce que je décris.  Désolé de dire ca, mais je ne vais pas compatir à ta situation, au contraire même. 

J'aurais même envie de dire que j'aimerais qu'un peu plus de gens soient dans ce genre de situation, ca vous forcera à vous bouger le cul pour améliorer la situation. On arrivera peut être à la situation voulu par GDS, ca serait une bonne chose. Mais au fond, je sais que c'est inutile. Vous êtes complice d'un système qui vous exploite et vous faites tous ce qu'il faut pour rester des esclaves, y compris vous fournir une cible pour vos blâmes.

Va vivre 1 ans dans une citée tu verras ce que c'est et on en reparlera. Je fais quoi? Je sors mon fusil de chasse pour tirer dans le tas? Cela feras encore plus de motifs aux politiciens d'imposer ça partout. Crois-moi que pour l'ADAS je me suis bougé pendant 2 ans pour faire vider l'immondice de cette maison (j'ai rien de plus pour les décrire) tellement j'en avait marre de les entendre hurler et tout casser chaque nuit (je te rassure la dedans pas de discrimination y'avait de toutes origines y comprit locales, pas un pour relever le niveau). Cela n'a rien donné il aura fallu que l'un deux finisse par se suicider car il en avait marre d'être le souffre-douleur de la meute pour que la mairie décide d'arrêter les frais, chose la encore qu'elle avait imposer sans même demander nos avis. Au moins cette histoire m'a réconcilié temporairement avec mon voisinage et on tombe tous d'accort sur un point on a pas décidés de vivre ici pour vivre au milieu d'un champ de foire (ça c'est le cdc du jour au moins). Je viens pas vider un simple sac mais constater l'évidence que cela à créer dans ma commune un bordel monstrueux. Une situation qui c'est détériorée tout ça parce-que la ville à décidé de se sociabiliser. Pour en rajouter une couche les fouteurs de merde ne sont pas le lot habituel que tu pense c'est finis les citées hlm visant à séparer les ethnies la j'ai de tout.  Y a pas à débattre plus avec toi continue à imaginer ton monde moyenâgeux. Simple question tu aurais fait quoi à ma place? Répond y très sérieusement et tu auras un minimum de crédibilité à mes yeux.

Vit aussi ce que je vis un beau matin on t'annonce la construction d'une citée sociale à 150m de ta jolie maison je rêve simplement de savoir ta réaction avant de me juger. On naît pas tous avec une cuillère en or dans le râtelier si c'est ton cas tant mieux, j'ai du suer pour mériter mon bien immobilier et je n'ai pas finis de suer encore pour le mériter chaque jour pour ces 25 prochaines années. 

A vorgon la situation était que la ville refusait catégoriquement de construire du social par peur de la délinquance. Le préfet pas content décide d'infliger amende sur amende jusqu'à ce que le conseil municipal craque et obtempère une fois tout le jus de l'orange pressé après plusieurs années de "siège". (Cela partait d'une obligation donc forcément déjà un mauvais départ si une commune veux pas je vois pas en quoi elle doit en être obligée).

Histoire quand même de pas faire du pourris les immeubles seront fait en meulières et autre pierres de la région et surtout pas plus de 2-3 étages. Bref un HLM de luxe, beau ou t'as envie de t'installer. Il y'aura même un pot d'accueil offert à la mairie pour faire bonne impression et faciliter l'insertion malgré tout ça cela n'a pas empêcher les problèmes et depuis le 1er mois. Je me demande sérieusement qui décide des bénéficiaires car j'ai vraiment l'impression que l'administration qui gère ça à voulu se venger en foutant les pires la dedans. Entre-temps bon nombre de personnes sentant le vent tourner ont vendus avant que l'immobilier ce casse la tronche (les biens autour du premier lotissement social ont perdus 50% de leurs valeur et en moyenne 30% pour les logements autour de 400m à cause des différentes nuisances, le tout avec le sourire et sans aucune compensation). Un immeuble qui se construit au fond de votre jardin même de 3 étages forcément que le bien prends une claque. Tu rajoute à cela une isolation géographique et un manque de moyens pour financer une équipe de policiers municipaux vu que les plus aisés se sont cassés en toute hâte voila la situation actuelle. Une anarchie. Et c'est moi le responsable? 



naingeant
Membre
   Publié par naingeant#116 le 2 août 2018 à 23h09 - #254

CDG3 : Tzeentch se fout de ma gueule dans les moindres détails : le bouton de mon bermuda viens de lâcher


Ben, au point où tu en es, vas y à poil



lhf
Membre
   Publié par lhf#514 le 2 août 2018 à 23h11 - #255

à mes meilleurs intérêts à coeur


Ce n'est pas le but, je pourrais faire confiance à quelqu'un de bonne foi (si ca exite), même s'il ne partage pas mesintérêts. De toute façon, on vit en société, il faut des compromis.


Après politicien +bonne foi, ce mélange n'existe toujours pas.



Vivre à la campagne, c'est presque un geste politique de rébellion de nos jours !


Malheureusement, il n'y a pas la place. Qd je parle de besoin de compromis, ca en fait parti. Donc tu vies au moins ds un village et tu essayes de comporter correctement. Après, on sait très bien que c'est utopique, l'être humain est malheureusement trop attardé.


Sinon, je ne vois pas d'autre solution que de massacrer 90% des gens sur la planète et appliquer une politique de natalité pire que la chine.



@ Zigger Tu ne comprends pas que l'action à faire se situe bien avant la construction du logement social. On n'est pas sensé avoir besoin de logement social. Il est là le problème. 

Maintenant comme tu ne veux pas le comprendre, on se retrouve avec des logement sociaux et faut bien les mettre quelques part. Après tant que c'est ailleurs, je parie que tu t'en fous.... cf ce que tu dis par la suite :

Au moins cette histoire m'a réconcilié temporairement avec mon voisinage et on tombe tous d'accort sur un point on a pas décidés de vivre ici pour vivre au milieu d'un champ de foire (ça c'est le cdc du jour au moins).


Vous essayez de vivre ds votre petit monde sans prendre conscience de la nuisance que vous causez et qd elle tape à votre porte, vous vous offusquez.


j'ai du suer pour mériter mon bien immobilier et je n'ai pas finis de suer encore pour le mériter chaque jour pour ces 25 prochaines années.


Justement, tu n'as pas à suer pour mériter ton immobilier, on a la place et la main d’œuvre pour construire.

C'est qd même assez malsain comme situation, tu te fais chier à bosser pour avoir une maison et tu ne te rend même pas compte que tu te fais avoir. Pire que ca, tu défends ce système. Tu vis à crédit et tu te fais exploiter. Ce que tu produis, tu ne le garde pas. Tu ne possèdes plus rien. On te laisse des miettes.


Mince, tu n'es pas capable d'accepter qu'on a de quoi nourrir/loger tous les Français et les gens comme toi et moi ne perdront rien, voir même on y gagnerait. C'est la première chose à faire, il faut accepter de partager. Une fois que c'est fait, il faut partager le travail, mais là; non plus on ne veux pas le faire.  Pour la plupart des gens, tu leur files un boulot, de quoi être au chaud et une ration de nourriture, ca leur suffit.


J'ai eu une discussion similaire avec des collègues prof qui soutenaient le système américain pour le post bac. C'est un système qui pousse les gens à s'endetter pour continuer les études et résultat, toutes leur vies, ils vont rembourser leur études. A 18ans, l'étudiant se vend pour avoir le droit de travailler. Et tous cela ds l'espoir de faire partie d'une minorité qui va réellement réussir. Mais l'arnaque réside ds le fait que pour une réussite, tu en as des centaines qui vont échouer. C'est comme vouloir jouer au loto, sauf qu'on mise sa vie et que certains ont déjà leur billet gagnant.


Ce genre de situation fait partie de la loterie de la vie et tant qu'on acceptera pas de partager nos malheurs pour s'entraider, il y en qui se feront avoir. Et on se fait tous avoir un jour ou l'autre. Si ce n'est pas le logement social, ca sera la déchetterie, l'autoroute, l’aéroport, l’entrepôt de produit radioactif et j'en oublie. On peut ajouter à la liste toutes les catastrophes naturelles (ou non) qui peuvent arriver à coté de chez toi et plein d'autre souci.
Je voudrais compatir à ta situation mais je l'ai tellement vu souvent auprès de gens qui s'en foutait auparavant de la question que je n'en suis plus capable. Je suis sincèrement désolé.




niluge
Membre
   Publié par niluge#861 le 2 août 2018 à 23h42 - #256

C'est chaud j'suis d'accord avec LHF ;(



Zigger
Membre
   Publié par Zigger#194 le 2 août 2018 à 23h42 (modifié le 3/08/2018 à 00h24) - #257

Mis à part continuer à sortir du grand n'importe-quoi cela ne réponds en aucun cas à ma question principale que ferais-tu à ma place? J'attends toujours ta réponse de bonne fée. Le reste j'ai même plus envie de commenter tellement c'est pathétique et pitoyable.


Edit je vais quand même y répondre tellement j'en ai les yeux qui saignent devant cette violence mais bon.


Ce n'est pas le but, je pourrais faire confiance à quelqu'un de bonne foi (si ca exite), même s'il ne partage pas mesintérêts. De toute façon, on vit en société, il faut des compromis.

Les compromis y a aucun soucis la dessus. En revanche accepter des sauvages qui cassent tout j'appelle pas ça faire un compromis mais subir ou faire un compromis qui marche que dans un sens. La mairie leur offre quand même un accueil chaleureux voila comment ils remercient cela. Drôle de façon d'exprimer sa reconnaissance envers une ville qui accepte de t'ouvrir ses portes.

Malheureusement, il n'y a pas la place. Qd je parle de besoin de compromis, ca en fait parti. Donc tu vies au moins ds un village et tu essayes de comporter correctement. Après, on sait très bien que c'est utopique, l'être humain est malheureusement trop attardé.

Parce-que tu crois que quand j'ai déboulé dans le patelin je suis venu imposer mes règles? Au contraire je m'entendais pas comme cul et chemise avec mon voisinage mais les compromis faisaient que l'on se cotoyait sans que l'un ou l'autre s'emmerde à tour de rôle, une sorte de statu co on emmerde pas les autres pour le bien de tous et chacun le vit très bien. Va trouver un village ou tout le monde s'entends comme les bisounours ça n'existe pas même chez les villes de riches dans le meilleurs des cas chacun se dit bonjour et on en reste la. Vouloir vivre dans la tranquillité c'est être un attardé? 

Vous essayez de vivre ds votre petit monde sans prendre conscience de la nuisance que vous causez et qd elle tape à votre porte, vous vous offusquez.

Quel nuisance on cause au juste? Le fait de vivre en quartier qui n'aspire qu'à avoir la paix? On touche le fond la... Merci tu illumine ma soirée. l'ADAS on l'a toléré certains ont même essayer d'entrer en contact un peu avec les gamins qui y habitaient pour finir tabassés et tu trouve cela normal de dire que NOUS sommes les fautifs? Le même scénario c'est reproduit près de la citée sociale ah que c'est bizarre qu'aujourd'hui le village entier voudrait faire le ménage. 

Justement, tu n'as pas à suer pour mériter ton immobilier, on a la place et la main d’œuvre pour construire.

C'est qd même assez malsain comme situation, tu te fais chier à bosser pour avoir une maison et tu ne te rend même pas compte que tu te fais avoir. Pire que ca, tu défends ce système. Tu vis à crédit et tu te fais exploiter. Ce que tu produis, tu ne le garde pas. Tu ne possèdes plus rien. On te laisse des miettes.

C'est le cas de tous ici alors sauf si tu vis sans logement ou avec un logement gratuit je vois pas comment tu fais. On est tous esclave du système. Je ramasse des miettes et alors? Faut bien de l'argent pour vivre on est pas à la ZAD. Tu fais comment? Je veux bien des cours. T'en fais pas je bosse dur mais je le vis très bien jamais je n'aurais atteint ce que je suis aujourd'hui sans mon travail.  Je serais encore sûrement à subir dans mon HLM d'enfance. Faut juste se motiver un minimum et couper le baobab que certains ont dans la main. On se fait tous baiser par le système au moindre achat qu'on fait.

Mince, tu n'es pas capable d'accepter qu'on a de quoi nourrir/loger tous les Français et les gens comme toi et moi ne perdront rien, voir même on y gagnerait. C'est la première chose à faire, il faut accepter de partager. Une fois que c'est fait, il faut partager le travail, mais là; non plus on ne veux pas le faire.  Pour la plupart des gens, tu leur files un boulot, de quoi être au chaud et une ration de nourriture, ca leur suffit.

On a de quoi mais va dire ça à un des jeunes du quartier social dans le meilleurs des cas il te crachera à la figure dans le pire tu ressors avec une tête refaite façon accordéon. Y a autant de chômeurs que d'emplois à pourvoir mais plus personne veux rien foutre. Pour eux c'est pareil à de rares exceptions c'est plus facile d'aller faire du racket et autre ou vendre de la drogue et c'est la encore la société qui en est responsable? Tout le monde peux avoir un logement décent s-il allait bosser mais ça c'est pas l'envie de tout le monde. Certaines boîtes de BTP et autre leurs ont proposés des postes pour essayer et surprise jamais aucun n'a accepté l'offre la encore malgré une main tendue par les nuisibles que nous sommes.


Si maintenant tu peux répondre à mon unique question en début de post au lieu de tourner sans cesse autour du pot je t'en remercie. Sinon va troller ailleurs.



Geoff
Modérateur
   Publié par Geoff#757 le 3 août 2018 à 00h35 - #258

@Niluge ( et lhf ) : lhf a globalement raison mais ne sait pas exposer ses idées sans les rendre explosives...


Zigger, l'arrivée dans toute aggloomération de taille respectable de ce genre de batiment/population (socialement parlant) est inévitable et du ressort de l'état (pas de ta commune que tu blames, je ne comprends d'ailleurs pas trop pourquoi dans la mesure ou elle a déjà manifestement accepté d'être hors la loi, pendant plusieurs années, pour se soustraire à des obligations nationales et ainsi prolonger une quiétude artificielle et exclusive dont tes voisins et toi avez profité alors que c'était hors champ de la loi, mais passons).


Pour faire simple, je comprends ta réaction. J'aurais sans doute, dans une moindre mesure, la même. Dans le sens ou oui, le bien en tant que tel a perdu sans doute une part de sa valeur et oui, dans le sens ou la quiétude pourra en être affectée. Maintenant, je suppose qu'il s'agit d'une agglomération de taille respectable et qu'en ce sens, il me semble évident qu'un grand espace libre va voir tot ou tard la création de logements sociaux. C'est une évidence. Désolé mais si tu as acheté en ignorant ce fait, je pense que tu as été négligent. Reste le cas de figure de logements rasés pour cronstruire ce genre de bien immobilier mais je ne crois pas que ce soit le cas ici. Du moins tu ne l'énonce pas en tant que tel.


Après en vrac pour répondre à l'ensemble de vos opinions. De conviction, je pense comme vous (lhf et gds) sur les politiques et la "qualité" du système. Maintenant sans aller jusqu'aux élections, ça fait partie de ce qu'est la France et on ne saurait s'y soustraire, à moins d'aller habiter dans un trou littéralement perdu, pour être tranquille. J'ai signé pas plus tard que mercredi un compromis pour l'achat d'une maison dans une ville de la banlieue nantaise où ce genre de question se pose moins. Le critère n'est clairement pas celui de la (non) mixité ou autre, juste le prix par rapport à la distance avec Nantes et nos critères (pas mal de place habitable + jardin). Maintenant il n'est clairement pas exclu que dans un futur plus ou moins proche la barre d'immeubles de l'autre côté de la route soit redéfinie comme logement social, et j'ai envie de dire que c'est le jeu... je n'ai d'ailleurs même pas vérifié l'information, lorsque j'ai visité c'était calme et je ne me suis même pas posé la question.


Oui les politiques ont une part de responsabilité dans ce qui se passe en lien avec le fait d'agglomérer les populations dans des taudis et dans des conditions de vie dans le meilleur des cas discutables, oui il y a davantage de problèmes (ce n'est rien de le dire) dans les banlieues que les zones pavillonaires, maintenant comme disait tetlis il y a des endroits ou à côté il se passe des choses mais parfois ce n'est pas si dramatique sur le quotidien. D'ailleurs j'ai plusieurs immeubles HLM présentement juste derrière chez moi et hormis un peu d'activité (genre fêtarde) dans le parc derrière je ne vois guère d'impact, ce qui se passe au collège ou je bosse est également évocateur dans ce sens. Clairement, plus vous montrez des gens du doigt et plus vous entretenez les raisons pour lesquelles vous les avez mis au ban de la société. Et ça, c'est une évidence criante.


Maintenant pour conclure sur la cuillère d'argent dans la bouche à la naissance, oui j'ai grandi dans un milieu aisé (enfin, disons classe moyenne légèrement sup, rien d'incroyable comparativement a pas mal de gens ici d'ailleurs). Ca m'a couté un père présent matériellement mais absent personnellement et, surtout, émotionnellement. 5 ans de psychanalyse et 10.000€ de consultations plus tard, je connais aujourd'hui le cout de cette héritage hypothéqué qui lui coute autant qu'à moi, jusqu'à la fin de notre vie j'en ai bien peur. Bref, certains diront des problèmes de riches, sur l'aspect matériel j'en conviens (même si mes parents ont eu la bonté d'âme d'à la fois aider quand ça craignait, mais ne rien donner de gratuit, ce qui fait que j'ai connu pas mal de galères au point même de ne pas oser leur dire, pendant des années ou j’étais étudiant, que je ne pouvais pas manger à ma faim pendant un quart du temps). Je ne le dis en aucun cas pour m'en plaindre, mais juste pour relativiser un peu sur cette histoire de cuillère. Ca m'a permis d'acquérir autonomie et débrouillardise (socialement parlant, pour le reste je suis perdu à jamais), et aujourd'hui j'accueille d'un autre oeil les situations compliquées des élèves issus de la grande pauvreté que j'ai à gérer au quotidien parce que j'ai pu développer des compétences d'empathie et d'entraide qui me permet d'aider ces personnes à relativiser leur situation et à se transcender. Ces élèves, Zigger, qui dorment dans une voiture parce que leur famille vit dans un camp de migrants trop éloigné des transports scolaires. Ceux dont les parents craignent (souvent à raison et trop tard) que leur enfant, scolarisé en 6ème, ne devienne guetteur pour les trafiquants du quartier. J'en passe et d'autres... tous ces exemples pour dire que parmi tous ceux là, si certains sont comme ceux que tu énoncent, d'autres surnageront et iront à l'université, deviendront la fierté de leurs familles, et également la notre. Au-delà du déterminisme social et culturel, ce qui m'agace le plus au quotidien ce ne sont pas ces élèves, c'est bien avant celà ces remarques déplacées et inadéquates de gens qui ne comprennent pas cette souffrance et qui croient qu'en fait, c'est la leur... alors qu'ils en sont en grande partie à la source. Sans dédouaner les politiques, il faut faire preuve de réalisme sur l'apparition de ce genre de phénomènes. Certes à ta place je serais déçu et éventuellement inquiet, mais de là à être en colère contre des gens qui n'y sont pour rien et n'ont rien demandé, c'est un pas que j'espère sincèrement ne jamais franchir...




Zigger
Membre
   Publié par Zigger#194 le 3 août 2018 à 00h54 (modifié le 3/08/2018 à 01h18) - #259

Géoff merci de mieux exprimer le raisonnement. Je suis en colère contre ma commune car elle c'est bien cachée de dire que contrairement à ce qui était prévu (résidence privée T2 minimum) c'est lorsque les administrateurs sociaux se sont fait cramer que la mon sang n'a fait qu'un tour. La commune a sciemment menti sur la marchandise réelle. A la base l'endroit était une pelouse rase pour que les gamins puissent jouer à la baballe sans tout casser dans le jardin ce lieux est fermé en U car autour il y a des jardins qui donnaient directement dedans je plains les maisons proches qui elles vont forcément perdre pas mal en valeur. Je me demande même si le truc est légal. On va récupérer un autre parc d'ici peu vu qu'une personne décédée dans le quartier n'a pas d'héritiers. Mais cela n'enlève rien à la grogne générale. On est principalement opposés aujourd'hui pour deux raisons. La première a été un foyer ADAS enfin je sais pas comment ça s'appelle. Un foyer ou généralement on entasse des gamins qui perdent parents pour diverses raisons. Par compassion les habitants de ma rue on voulus tendre la mains ils se sont ramassés presque immédiatement des insultes. Il n'était plus possible de garer les voitures dehors sans les retrouver sur jantes ou pire. J'en ai personnellement récupérés plusieurs dans mon jardin à piquer des colères monstres. J'ai déjà vu de la violence mais rien de tel capable d'émaner de gamins de parfois 13 ans et pourtant j'en ai vu des trucs dégueulasses. J'ai même une fois faillis me faire planter. Comprenant que de toute façon cela allait mal finir (les éducateurs j'en parle pas aussi de leurs incompétence ou ils étaient dépassés). Plusieurs riverains blessés parfois assez gravement (l'un aura quand même fait 6 mois d'hôpital). Les habitants auraient fait une fronde immédiate le comportement aurait été un poil justifié. C'est finalement quand l'un des gamins se jettera du toit de la maison que la conclusion était évidente il n'y a plus rien à faire sans compter que le raz-le-bol commençait à gronder hors des murs. C'est très difficile de reformater un enfant surtout après des années. 

Viens ensuite le premier quartier social. L'équipe change en partie elle décide que pour faciliter l'insertion il fallait proposer immédiatement des postes au sein de la mairie ou des petites entreprises et organise aussi un pot d'accueil. Malgré tout ça aucun poste n'est accepté et le manège recommence. Caillassage, feu de voitures le lot habituel que tu connais aussi à Nantes. Tu comprendras maintenant un minimum je pense que je sois furieux de voir une bombe construite à côté. J'ai laissé perso 2 chances sans animosité à chaque fois ça c'est soldé par de la violence et toujours de la violence. Faut pas s'étonner ensuite de certaines caricatures mais au risque de prendre un ban ce n'est pas le lot black/beurre habituel ici. C'est rare que j'en fasse les frais (sauf quand malheureusement ils sont passés incendier les voiture il y a quelques mois.)

C'est pas une grosse ville ni une agglomération mais l'ancien maire pour payer ses soirée de gala à décidé de construire de nouveaux quartiers jusqu'à atteindre le seuil limite ou un village est obligé de fournir une portion de logements sociaux. Et ça autant que l'agence que la mairie s'en est bien caché sinon j'aurais signé mon contrat ailleurs et tout ça c'est produit avant que j'arrive. Je me suis bien fait baisé la dessus et je ne suis pas le seul.

Je ne met pas spécialement les jeunes de cités dans le même sac. J'en était un je l'assume. Pour te résumer ma vie de jeune j'ai connu les règlements de comptes, la loi du silence et tout ce qui rime la vie d'une citée. On est pas aux US ou le brésil et encore heureux mais deux options jouer la comédie ou rentrer dans le moule j'ai choisit la première option avec pour seul idée de me casser. De la aussi est né mon dégoût impérial sur l'éducation nationale alias le défilé du foutoir. C'est simple je changeait de prof tout les mois vu qu'absolument aucun même grosse prime acceptait d'enseigner. Souvent ne se retrouvait la que les profs commis d'office qui invoquaient moultes raisons pour annuler les cours.  J'ai d'ailleurs pas eu un seul cours de math pendant la seconde et je suis quand même passé en première! Un jour aussi un prof n'a pas hésiter à me dire que je ne valais rien et qu'il valait mieux que je reste à pourrir dans ma "citée de merde". De la je n'ai plus aucune confiance en l'éducation nationale c'est d'ailleurs pour ça que j'ai finis par passer un bac sous tutelle du ministère de l'agriculture (bac gestion arbre même si mon métier aujourd'hui n'a aucun rapport). Ma position ne changera plus jamais et je ne mise de toute façon plus sur cette éducation pour mon gamin. J'ai trimé comme pas permis pour décrocher mon emploi j'ai trouvé une femme merveilleuse qui partage mon envie de vivre autre chose que les tours et pouvoir élever un enfant dans un environnement sain. Passer d'un appartement miteux de HLM à une petite maison ça n'a aucun prix pour moi et ce passé que j'ai voulu enterré n'a de cesse de refaire surface. Certains essayent de s'en sortir et on besoin d'aide mais une très large majorité n'en a que faire et ça rien ni personne ne les feras changer d'avis.



lhf
Membre
   Publié par lhf#514 le 3 août 2018 à 01h29 - #260

C'est triste; mais tu ne peux rien faire. C'est pour ca que je suis désolé.

C'est comme avoir un cancer au états unis, tu ne peux rien faire. Tu vis ds un pays de merde question sécu et tous seul ds ton coin, tu ne peux rien faire. Bon, là où ca devient drole, c'est qd on leur parle de l'obamacare et de ce que fait trump. Je vais passer pour un connard, mais j'ai franchement envie de tous les voir choper un cancer, ca leur fera une belle leçon.


Enfin, il y a la solution de GdS, d'un certains coté, il a raison. 


J’insiste sur ce point, le compromis est à faire avant, ca commence notamment par l'école. Si il est fait avant, tu n'auras pas de logement social, donc pas d'abruti pour te faire chier. Maintenant comme il n'est pas fait, on se retrouve ds une situation impossible et certains doivent se dévouer. Et comme personne ne veut le faire, il faut l'imposer, ca tombe sur ta pomme. Pas de chance.


En fait, le pire est que tu fais partie de ceux payant pour la tranquillité d'une minorité. Tu n'auras jamais la tranquillité, tu vas en chier toute ta vie. Tu peux l'accepter et passer par dessus. Sinon, il te reste l'option de poser des bombes et/ou d'aller couper des têtes.

Perso, j'ai ni le courage, ni la motivation pour lancer une révolution. Je fais avec et je me contente de joli discours qui au final ne changeront rien. En plus, vu que je suis prof, je peux constater qu'il n'y a aucun espoir.

Pour revenir sur ton appart, on a de la place et des gens qui n'ont pas de boulot. A la place de payer ta baraque à un fils de sa maman qui ne sait pas quoi faire de son fric, il faudrait donner ton argent à justement ceux qui n'ont pas de boulot pour te construire ta maison. Tu leur offres ainsi un moyen de vivre et de ne pas finir comme des cassos qui vont engendrer des attardés.
Mais voilà, ds notre société de merde, on n'a pas le droit. Donc, tu vas engraisser un gros porc à la place de permettre à certains de vivre. Et tu peux rien y faire, pire que ca, tu n'as pas le droit de faire autrement.

Remarque : je dis ca, mais je suis justement en train de chercher un appart et je ne ferais pas mieux que toi. Le fait d'acheter me file une putin de pression.

Alors, je généralise un peu, tous les proprio ne sont pas des enfoirés, mais la plupart le sont. On ne devrait pas avoir le droit de louer une maison et seul l'était devrait être autorisé à re-vendre une maison. Si tu dois emprunter pour te loger, c'est à l'état que tu devrais payer, personne d'autres. Pour moi, le logement fait parti des droits, comme la sécu, l'éducation, le travail et j'en passe. Surtout qd on voit à quel point, on a besoin d'un logement pour bosser. Sans logement, pas de boulot donc pas de vie. On ne peut rien faire sans un logement. Fun fact à 30ans, je dois toujours demander de l'aide à mes parents parce que mon salaire n'est pas considéré comme suffisant...  merde niveau moral, ca me fait mal au cul.


Il y a quelque chose qui ne va vraiment pas de notre système et si on respecte les règles, on ne peut rien y faire.



@geoff
Comme d'hab, je vois le monde en noir et blanc. Je ne suis pas capable de faire de demi mesure. Et j'ai tendance à être défaitiste, il y a plus de noir que de blanc.

Si quelqu'un s’offense de mes propos; j'en suis désolé.

Sinon +1 sur le reste de ton post, c'est un bon exemple.




Zigger
Membre
   Publié par Zigger#194 le 3 août 2018 à 02h07 - #261

C'est bien mais cela ne réponds toujours pas à ma question tu te met dans ma situation 5 minutes et tu te pose la question sincère "qu'est ce que je fais"? 

Sans aller dans l'extrême de GDS la première solution serait d'instaurer une discriminalité du mérite. Je ne vois pas en quoi quelqu'un qui n'a pas vocation de travailler et a vocation à faire chier les autres mériterais un logement social surtout dans une ville composée de personnes qui triment chacunes et n'ont pas spécialement envie de retrouver leur caisse en cendre le matin. Cela ce serait fait dès le départ ainsi je serais pas la à ruminer au contraire je serais même content d'accueillir des personnes comme ça plutôt qu'une bande de branleurs . Pas besoin d'afficher un doctorat de sciences PO ou autre merdouille simplement montrer un minimum de volonté à passer ne serai-ce qu'un brevet des collèges et un BEPA.. Au lieu de ça on file du logement social à n'importe qui dans n'importe quel zone et cela ne fait qu'accélérer la décadence des villes et augmente l'effet d'animosité qui monte depuis des années. Un logement cela dois se mériter un minimum mais aucun n'a les couilles de l'imposer. 

Si tu es prof tu dois pas être sans savoir que quelqu'un qui ne veux pas bosser malgré que tu y mette du tiens au lieu de faire comme bon nombre à l'"écarter le plus possible il n'y a rien à en tirer. Y a des aberrations chez l'éducation nationale mais les élèves sont pas blancs non plus c'est un fait je l'ai jamais nié. 



Geoff
Modérateur
   Publié par Geoff#757 le 3 août 2018 à 08h39 (modifié le 3/08/2018 à 08h41) - #262

C'est le maire de ta ville qui ne semble pas très net dans ton histoire là hein :D


Par ailleurs je pense que lhf a plus ou moins répondu à ce que tu disais, à savoir qu'il ferait... la même chose que toi, en gros.


Bon après c'est vrai que ça semble un peu tendu ta situation et je pense que si j'étais à ta place je ne serais pas ravi non plus, maintenant je ne comprends pas pourquoi ta colère n'est pas dirigée contre les décideurs et se matérialise justement sur ceux qui n'ont aucun contrôle sur les choses.



vorgon
Membre
   Publié par vorgon#534 le 3 août 2018 à 09h13 (modifié le 3/08/2018 à 09h14) - #263

Sans aller dans l'extrême de GDS la première solution serait d'instaurer une discriminalité du mérite.

Pire solution ever, sur le papier c'est bien. Dans les faits, tous les enfants ne sont absolument pas égaux, problèmes familiaux, embrigadement par des jeunes plus grands, histoire personnelle totalement différente.

Parfois, il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir et j'ai toujours du mal à comprendre notre but à vouloir aller vers toujours plus d'activité et de productivité à s'en ruiner la santé alors que la société est "censé" évoluer.

Plutôt que râler en disant que tu trimes toute la journée, que tu en chies pour sortir du moule, il faudrait essayer de voir comment on peut améliorer le quotidien de chacun. C'est con, ça parait impensable. En fait, ça me fait penser à ces gens qui s'offusquent du statut de cheminot alors qu'ils devraient réclamer le même.


Si on améliore en allant vers moins de concurrence, de productivité poussive et qu'on revient à des circuits plus courts, on va pas créer une génération de glandeur, mais des personnes investies, qui comprennent le monde qui les fait. Comment veux-tu aujourd'hui qu'un jeune se comporte bien quand tout est fait autour de lui pour lui prouver qu'on peut faire de la merde en toute impunité (booba/kaaris, bennala, les politiques, les films/jeux vidéos qui glorifie le trafic de drogue, des stars du ballon rond qui se jettent par terre, bouffent des oreilles ou mettent des coups de boule, la télé réaltité qui prône une vie de rêve avec un qi de moineau), ça semble anodin mais en fait, ça contribue à faire perdre cette notion de respect.

Pour moi, le fond du problème c'est bien ça, on ne sait plus imposer le respect. D'ailleurs tous les sous combats merdiques (j'entend extrème) sont tous à la base de respect, plutôt qu'apprendre à parler à une femme avec respect, on devrait apprendre à parler à n'importe qui avec respect. Bref, je digresse un peu, mais pour moi le fond du problème est là et pour le coup on en est tous coupable (en regardant le foot, la télé, en achetant sur amazon ou aller au mac do) y'a des petits actes citoyens parfois un peu plus onéreux que la facilité qui pourrait amener du changement (et c'est bien le peu qu'on puisse faire).




Compte Supprimé
Membre
   Publié par Compte Supprimé#000 le 3 août 2018 à 09h18 (modifié le 3/08/2018 à 09h28) - #264

C'est comme avoir un cancer au états unis, tu ne peux rien faire.

Two words : cristal meth

et seul l'était devrait être autorisé à re-vendre une maison.

C'est déjà le cas. C'est impossible de revendre un bien immobilier (ou une voiture) sans que l'état ne vienne y mettre son nez. De manière extrêmement couteuse bien évidemment. Et si l'état ne veux pas que tu vendes pour une raison ou pour une autre, bah ta vente tu te la met au cul. C'est rare quand même, ils crachent rarement sur la masse de cash que ça leur génère.

Cela dit LHF, je ne peux que constater que ton discours se veut celui d'un anarcho-communiste : le pognon c'est mal, la propriété privé c'est l'oeuvre du Malin, je suis pauvre et donc tout le monde devrait l'être, et tout doit être contrôlé par un état Orwellien qui a tout pouvoir de vie et de mort sur sa populace. Je ne peux m'empêcher de repenser à ce que donne le communisme (anarcho ou pas) à chaque fois qu'il est remis en place. Staline, Mao, Allende, Pol Pot, etc, etc. A chaque fois on sais comment ça finit : tout le monde l'a bien profond, à part, roulement de tambour, la classe dirigeante ! Comme d'habitude. Qui à avoir du communisme, je trouve qu'on vit dans un pays ou l'état à bien assez de pouvoir et de contrôle sur nos vies. Merci beaucoup.

Chavez, j'ai oublié Chavez. J'avais une connaissance super-communiste qui me vantait les mérites de Chavez et à quel point le Venezuela marchait mieux blabla. On en vois clairement les résultats aujourd'hui : le Venezuela est un shithole fini.

Edit : 

Si on améliore en allant vers moins de concurrence

Mais quelle riche idée ! Bezos (par exemple) a pas assez de thune et Amazon n'est pas la plateforme majeure de la vente en ligne already, faisons leur moins de concurrence pour qu'il n'ai plus besoin de revoir ses offres à la hausse et ses prix à la baisse. La concurrence c'est la seule chose qui garantit que les entreprises sont obligés d'être compétitifs sur la qualité et/ou les prix de leur produits. C'est la racine de la seul et unique forme de démocratie : voter avec son porte-monnaie. Parce que perdre (ou gagner moins) de la thune c'est la seule chose qui fait mal à ces entités capitalistes, peu importe que vous n'aimez pas le jeu ou les joueurs, mais si vous n'y jouez pas vous perdez beaucoup plus que sur juste pas voté ou voté blanc à une élection bidon.



Geoff
Modérateur
   Publié par Geoff#757 le 3 août 2018 à 10h22 (modifié le 3/08/2018 à 10h22) - #265

Plus généralement, les pays étant engagés dans une course en avant (dans un mur) que personne ne veut perdre - du moins avoir amassé le plus possible pour mieux résister le jour ou ce bateau sur lequel tout le monde est finira par s'encastrer dans l'énorme iceberg de la connerie humaine - on est plus ou moins baisés sur tous les niveaux. On peut pas décemment imaginer que certains états vont chercher à faire marche arrière. On est trop sur terre, on pollue trop, qu'est-ce qu'on fait ? Multiplions nous pour exploiter à fond tant qu'il en reste tout ce qu'il y a sur la planète, no problem tant qu'on regarde pas au loin ça va passer. Une fois que ça c'est dit, il reste peu de choses que nous ne puissions faire à notre échelle malheureusement. Il reste bien entendu les "petits gestes" que chacun peut faire mais ça ne transcende en rien le système, mais pour les révolutions c'est trop tard les gars, à moins d'aller franchement ravager un pays mais ça... on n'y arrivera plus (du moins, pas dans les pays occidentaux), l'état a bien trop de pouvoir et de moyens pour tolérer que cela puisse arriver un jour malheureusement - ou heureusement, selon le point de vue.



vorgon
Membre
   Publié par vorgon#534 le 3 août 2018 à 10h47 (modifié le 3/08/2018 à 10h47) - #266

La guerre économique a remplacé les guerres classiques.

Le plus triste, c'est quand j'entend les gens qui disent qu'un jour ça va péter, ils se trompent vraiment violemment. Tout est fait pour qu'on avale une pilule de plus en plus grosse pour croire que tout va de mal en pis mais pas au point de casser des bouches.

Les dirigeants ne sont pas idiots, tout est savamment calculé pour tirer profit au maximum tout en divisant le plus possible pour éviter toute "convergence des luttes" comme les médias aiment à nous le faire espérer.



Geoff
Modérateur
   Publié par Geoff#757 le 3 août 2018 à 10h49 - #267

Oui puis une vraie révolution avec un leader qui émergerait se terminerait rapidement en tir de sniper ou en accident suspect hein, l'état a a sa botte pas mal de fous furieux prêts à faire le sale boulot, j'en suis convaincu, il y a tellement de choses à perdre dans ce monde que contre la promesse des avantages suffisants, certains sont sans doute prêts à faire n'importe quoi. Ca a sans doute toujours été le cas mais la carotte devient de plus en plus grosse, clairement...



vorgon
Membre
   Publié par vorgon#534 le 3 août 2018 à 10h58 - #268

le combat énergie renouvelable / énergie fossiles en est bien la preuve.
On sait que l'énergie renouvelable représente un marché maintenant rentable, qu'on pourrait de fait passer totalement à cette transition écologique. MAIS que l'énergie fossile est bien plus rentable, donc continuons notre merdier.

Au fait Geoff et LHF, vous êtes prof de quoi ? Je suis plus sur de l'avoir lu ici.

Mais clairement, pour essayer de revenir au sujet initial, tapé sur la conséquence avec des discours/actes haineux ou de colère est compréhensible mais c'est se détourner du véritable problème.



Compte Supprimé
Membre
   Publié par Compte Supprimé#000 le 3 août 2018 à 12h47 (modifié le 3/08/2018 à 12h56) - #269

@Geoff et Vorgon : Donc basiquement on en reviens à ce que LHF et moi disais, ie : kill'em all. Et j'insiste bien sur all, tout le monde. Y a pas de solution à part un culling de la population, period.

Pour parler de l'énergie renouvelable, pour le lulz, c'est une blague. Encore plus quand le gouvernement veut remplacer tout le parc automobile par des voitures non polluantes (encore plus hilarant quand on vois comment est produit le lithium des batteries et leur recyclage).

Mais bear with me, considéront le bio-diesel dans sa forme la plus efficace : l'huile de palme qui produit 4752L/ha, ça parait beaucoup mais en fait non. En France on consomme 1,691,000 barils/jour soit 2899102924.8L donc en partant du principe qu'on utilise du B100 et que tous les moteurs diesel ont été modifié pour l'utiliser faudrait 610000+ ha d'huile de palme PAR JOUR. Preposterous.

Et si on utilise l'électricité, ah c'est encore plus drôle partant du principe qu'on est à la limite du brownout en hiver en terme de production électrique. Les éoliennes c'est jolie mais c'est pas si efficace et il fait pas du vent 24/7 non plus. Pourquoi vous croyez que les Allemands, défenseur absolu de la nature et anti-nucléaire convaincu ont rapidement fais machine arrière vers les centrales thermiques au charbon après avoir arrêté le nucléaire ? Hmm ? Et oui, c'est moins cher et c'est plus efficace. Evidemment, c'est plus polluant mais on peut pas tout avoir ma bonne dame.

Sinon j'aimerai glisser dans cette tribune ce qui me tient vraiment à coeur, vu que j'étais déjà en train gentiment de chier sur l'humanité en générale et que Geoff est revenu la dessus avec sa métaphore du Titanic.

Je me branle assez fort des gens, oui je les aime pas mais c'est pas nouveau. J'ai également un profond mépris pour la ou les sociétés humaines et pour ces bons sentiments de merde envers x ou y qui est un peu trop oppressé et qu'il est à la mode de plaindre avec un profil facebook au couleur de la cause et un petit #praisefor[insert name]. Mais virtuellement tout le monde se fout du reste de la nature, l'être humain avec son gros cerveau plein d'air il à fait que foutre la merde dans ce monde en oubliant rapidement qu'il était quand même obligé de vivre dessus, mais pour l'instant c'est pas grave c'est les être autres espèces qui paient les pots cassés. Oh bouhou, 3 péquins sont mort dans une attaque terroriste, #praiseforx, pendant ce temps là 100 millions de requins seront exterminés par an. Mais bon, c'est pas des gens, hein ? who the fuck cares ! L'empathie c'est pour les pédés, c'est bien connu.

Tous les jours des espèces entières sont balayés de l'existence parce qu'ils ont été chassés, leur habitats détruits ou leur régime alimentaire à disparu (comment tuer plusieurs espèces en une seule opération). Encore une fois qui se soucie si une espèce de crapaud à été holocost'd à cause de la construction d'une nouvelle route ou une espèce d'escargot disparu parce qu'un connard à décider de brûler la seule foret dans laquelle cette espèce existé. Encore mieux avec ses exemples là, parce que ces pas animaux avec un "capital sympathie" (comme dirait Si'yann), comme les dauphins ou les ours, là ce sera juste "beh des crapauds, c'est dégueulasseé" (et je quote des vrai normies pour l'occasion, aller au zoo c'est voir la vrai facette de l'humanité dans toute sa bassesse crasse).

Mais qui s'en soucie ? Virtuellement personne, encore une fois c'est pas gens. #Praisefory quand même, y a bien du y avoir un attentat ou un pogrom quelques part.

Anyway, je digresse. Tout ça pour dire que "oh y a des problèmes sociaux" et "bouh, le gouvernement c'est des connards" (big surprise), "j'aime pas x dans ma ville et j'en veux pas", etc, etc, tout ça n'a aucune espèce d'importance comparé au fait que l'humanité, dans la joie et la bonne humeur emmène toute la création vers une apocalypse qui fera passer l'extinction du Permien-Trias pour un pique-nique du dimanche !

Donc si la société veux exploser et les gens s'entretuer pour les problèmes les plus débiles possible, je n'ai qu'une chose à dire : go for it ! Chaque être humain de moins, c'est plusieurs dizaines d'espèces animales et végétales qui survivront un peu plus longtemps.

Après je vois déjà venir le contre-argument moisi sous la forme "olol, tu devrais te tuer alors". Mais ça je m'en branle, ma conscience est clean à ce niveau.



lhf
Membre
   Publié par lhf#514 le 3 août 2018 à 14h07 - #270

Je ne vois pas en quoi quelqu'un qui n'a pas vocation de travailler et a vocation à faire chier les autres mériterais un logement social

Avoir un logement est un droit. En lui reniant ce droit, tu le rabaisses et tu lui enlèves sa condition d'être humain. Résultat, il ne peut plus suivre tes règles. 

Et après tu en payes les conséquences.



Si tu es prof tu dois pas être sans savoir que quelqu'un qui ne veux pas bosser malgré que tu y mette du tiens au lieu de faire comme bon nombre à l'"écarter le plus possible il n'y a rien à en tirer. Y a des aberrations chez l'éducation nationale mais les élèves sont pas blancs non plus c'est un fait je l'ai jamais nié.

Faux, le problème n'est pas l'élève mais les parent et son entourage
Et justement qd je parle de payer les erreurs... le comportement des gamins à l'école est un bon indice de l'échec de notre société. Le gamin n'est pas coupable, c'est un matériaux vierge sur lequel tu peux imprimer n'importe quoi, exactement comme un chien mal éduqué.

Ce gamin va trainer des casseroles toute sa vie et ne sera pas capable de s'en défaire, ce n'est pas aussi facile. Et qd il s'agira d'avoir des gosses, il recommencera la même chose et ainsi créer une boucle sans fin.


Parfois, il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir et j'ai toujours du mal à comprendre notre but à vouloir aller vers toujours plus d'activité et de productivité à s'en ruiner la santé alors que la société est "censé" évoluer.

Plutôt que râler en disant que tu trimes toute la journée, que tu en chies pour sortir du moule, il faudrait essayer de voir comment on peut améliorer le quotidien de chacun. C'est con, ça parait impensable. En fait, ça me fait penser à ces gens qui s'offusquent du statut de cheminot alors qu'ils devraient réclamer le même.

Parce que cela repose sur le fait de devoir partager et qu'on en est incapable. Il y en a toujours un qui veut plus que son voisin et cela crée des tensions.



Cela dit LHF, je ne peux que constater que ton discours se veut celui d'un anarcho-communiste : le pognon c'est mal, la propriété privé c'est l'oeuvre du Malin, je suis pauvre et donc tout le monde devrait l'être, et tout doit être contrôlé par un état Orwellien qui a tout pouvoir de vie et de mort sur sa populace. Je ne peux m'empêcher de repenser à ce que donne le communisme (anarcho ou pas) à chaque fois qu'il est remis en place. Staline, Mao, Allende, Pol Pot, etc, etc. A chaque fois on sais comment ça finit : tout le monde l'a bien profond, à part, roulement de tambour, la classe dirigeante ! Comme d'habitude. Qui à avoir du communisme, je trouve qu'on vit dans un pays ou l'état à bien assez de pouvoir et de contrôle sur nos vies. Merci beaucoup.


Non, le communisme est une utopie reposant sur la bonne volonté de l’homme, chose qui n'existe pas.

mais fun fact, si on prend les autres doctrines, elles sont tout aussi utopiste. On se dit ds un monde capitaliste libérale,sauf que c'est une illusion.




Mais quelle riche idée ! Bezos (par exemple) a pas assez de thune et Amazon n'est pas la plateforme majeure de la vente en ligne already, faisons leur moins de concurrence pour qu'il n'ai plus besoin de revoir ses offres à la hausse et ses prix à la baisse. La concurrence c'est la seule chose qui garantit que les entreprises sont obligés d'être compétitifs sur la qualité et/ou les prix de leur produits. C'est la racine de la seul et unique forme de démocratie : voter avec son porte-monnaie. Parce que perdre (ou gagner moins) de la thune c'est la seule chose qui fait mal à ces entités capitalistes, peu importe que vous n'aimez pas le jeu ou les joueurs, mais si vous n'y jouez pas vous perdez beaucoup plus que sur juste pas voté ou voté blanc à une élection bidon.


Justement c'est faux, la concurrence n'existe pas dans notre système. On te fait croire à son existence. Tous notre système est fait pour te donner l'illusion d"une liberté n'ayant jamais existé



Le plus triste, c'est quand j'entend les gens qui disent qu'un jour ça va péter, ils se trompent vraiment violemment. Tout est fait pour qu'on avale une pilule de plus en plus grosse pour croire que tout va de mal en pis mais pas au point de casser des bouches. 

Bien sur que cela va casser, mais je pense que ca sera bien plus sale qu'une petite révolution. On a plusieurs options, comme un effondrement économique, conflit avec nos voisin, problème technologique, pollution etc.... On est assez sur une poudrière et il y a un connard qui continue à la remplir en fumant une cigarette.

.Après, on peut partir dans la SF et espérer une alternative, mais pour l'instant elle n'existe pas. 

PS : prof de math

@GdS  pour ton pavé sur la nature, là, tu en demandes trop. Déjà que l'être humain se fout de son voisin, alors tu penses bien que les autres être vivants...

Merci la connerie humaine. On va continuer à ravager notre environnement jusqu'au moment où ca explosera. Mais ce sont nos enfants qui vont en payer le prix.



vorgon
Membre
   Publié par vorgon#534 le 3 août 2018 à 14h30 - #271

Totalement d'accord avec toi GDS sur le fait que oui, je vous rejoins sur les têtes qu'ils faudraient faire tomber et bien plus.

Après, je nuancerais car malheureusement nous petites gens, nous maîtrisons bien mal les enjeux éco/géo/techno/politique qui fait que chaque action qui nous semble totalement bullshit sont faites pour des raisons qui nous dépassent totalement (des économistes parlaient notamment du fait que les grands patrons ont apportés autant les inégalités qu'ils ont déplacés les guerres en dehors de nos frontières afin d'y maintenir la paix). Je trouve ça plutôt juste, ça rejoint ce que disait LHF sur le fait qu'on devra bien payer ce genre de pot cassé un jour ou l'autre (et je parle pas de 3 migrants et 2 attentats là). C'est pour ça que je suis d'accord avec LHF quand il dit qu'on peut pas conduire des voitures avec l'essence des pays arabes, porter les bijoux de l'afrique (je vais dans les gros clichés pour shématiser), vendre des armes partout dans le monde et ensuite te dire : "comment ça, y'a des gens d'une autre culture qui veulent nous envahir ?"

Au final, c'est d'ailleurs ça le plus drôle, c'est que quelque soit le bord politique des gens avec qui je discute, si la personne est relativement cultivé, généralement, on est d'accord sur le fond (jamais sur la forme) mais le fond... Quelque soit nos idées profondes, c'est qu'on va droit dans un mur...



Geoff
Modérateur
   Publié par Geoff#757 le 3 août 2018 à 14h56 (modifié le 3/08/2018 à 14h57) - #272

Perso je ne suis pas prof, mais je bosse depuis pas mal de temps dans l'éducation nationale, d'abord en tant qu'assistant d'éducation et depuis deux ans en tant qu'assistant de prévention et de sécurité. Je prépare les concours de CPE et je postule l'an prochain pour être CPE contractuel. J'en ai bouffé mais apparemment ça m'a pas suffi :D


Bref tout ça pour dire que je connais un peu le système aussi, pas en tant qu'enseignant mais quand on m'appelle pour intervenir, c'est généralement que ça a merdé quelque part ^^


Et toi Vorgon, tu bosses dans l'EN aussi ?


Bon et sinon pareil que Vorgon, dans l'ensemble d'accord sur le fond, même si sur la forme vous y allez un peu fort. Non pas que je trouve que vous ayez tort, mais plutôt dans le sens ou la façon dont vous le dites c'est un peu de la violence gratuite, et que vous pourriez dire exactement la même chose en le disant avec un peu moins d'agressivité.



vorgon
Membre
   Publié par vorgon#534 le 3 août 2018 à 14h58 - #273

Non non moi je suis chef de projet informatique, mais ma copine est prof de SVT donc je connais bien le milieu quand même :)



lhf
Membre
   Publié par lhf#514 le 3 août 2018 à 15h25 - #274

On a toujours le droit de dire du mal des prof de svt ?



Geoff
Modérateur
   Publié par Geoff#757 le 3 août 2018 à 15h39 - #275

Euh, je ne vois vraiment pas l'intérêt de faire une généralité... ? On retient ses ardeurs entre professions, merci :D



 Pages :

Poster une réponse

Vous devez vous identifier pour poster une réponse.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Forum : 386.947 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.